il y a : il y a 3 mois  (19/09/2023)   Ι   affichage: 214   Ι   Commentaires:0


copyright/Radio Okapi

copyright/Radio Okapi


Les enseignants des écoles délocalisées de certaines zones du territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri vers le territoire de Beni (Nord-Kivu), à cause de l’insécurité, sont en formation sur la digitalisation du système éducatif actuel à Eringeti, à 65 kilomètres au nord de la ville de Beni.


Cette activité entre dans le cadre de la digitalisation du système éducatif, lancée l’année dernière par le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST). Une centaine d’enseignants prennent part à cette session de formation, qui se déroule simultanément à Eringeti dans le territoire de Beni et Boga en Ituri.

Selon le responsable de la Direction nationale de contrôle, de la préparation de la paie et de la maitrise des effectifs du personnel administratif et enseignants ( DINACOPE) dans la région d’Oicha-Eringeti-Kainama, cette formation concerne les enseignants et responsables d’une vingtaine d’écoles situées sur l'axe Luna-Komanda dans la province de l’Ituri. 

Ces écoles étaient délocalisées à Eringeti au Nord-Kivu pour l’Ituri, à cause de la recrudescence de l’insécurité dans la zone. 

Sont concernés également par cette formation, les enseignants des écoles de l’axe Tchabi, Malaya et Boga. Cette formation, basée sur les notions clés de la digitalisation du système éducatif congolais, se déroule sous la supervision des experts de la DINACOPE.

Au cours de cette formation, il est recommandé aux enseignants de se procurer de bons téléphones avec plusieurs applications, afin d’être à la page de ce nouveau système éducatif.

De son côté, Boleko Embeta, le directeur provincial de la DINACOPE/Ituri I, félicite les efforts des forces conjointes FARDC-UPDF pour la pacification des zones de Tchabi, Malaya, Boga et sur la route Eringeti-Kainama. Selon lui, ces efforts ont permis l’effectivité de la rentrée scolaire dans cette région, jadis sous menaces des rebelles.


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire