il y a : il y a 9 mois  (25/09/2023)   Ι   affichage: 385   Ι   Commentaires:0


copyright/Radio Okapi

copyright/Radio Okapi


Les élèves de l’Institut Mgr Ngabo, situé à Kibirizi dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), dénoncent la spoliation de leur terrain récréatif par des tierces personnes. Ces élèves condamnent cette manœuvre de spoliation de ce terrain qui leur permet de pratiquer des activités sportives et qui a été transformé en un marché public sur ordre du chef coutumier de la place, de manière unilatérale, sans compromis et sans concertations avec les responsables de cet établissement scolaire.


Le Parlement de jeunes de la chefferie de Bwito sollicite l’implication des autorités compétentes « afin de barrer la route à ce conflit de terre » en gestation à Kibirizi.  

« Nous demandons l’implication des autorités compétentes à tous les niveaux. Et particulièrement l’autorité territoriale militaire de voir comment s’impliquer et diligenter une enquête afin de se prononcer davantage et donner une suite positive pour une résolution pacifique de ce conflit de terre qui nait encore au sein de notre village de Kibirizi », a plaidé Chirac Mafula, représentant du parlement des jeunes dans la chefferie de Bwito.

Les élèves de l’Institut Mgr Ngabo ont manifesté vendredi dernier à Kibirizi. Ils ont incendié les étalages de ce petit marché et sont descendus dans la rue pour demander la délocalisation de ce marché public.


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire