il y a : il y a 2 mois  (15/09/2022)   Ι   affichage: 836   Ι   Commentaires:0


images d'illustration

images d'illustration


Cette rencontre a eu lieu en présence du Ministre provincial de l’éducation de Kinshasa, de l’Inspecteur Général, des Directeurs provinciaux de l’EPST, du Directeur national du SECOPE et des Inspecteurs Principaux Provinciaux de Kinshasa.


Au cours de cette rencontre, le Coordonnateur de la Cellule des Experts a fait un rapport accablant et catastrophique au regard du degré de la spoliation du patrimoine du Ministère.

A l’en  croire, beaucoup d’espaces destinés aux écoles sont mis en location aux opérateurs économiques qui y ont érigé des boutiques, des restaurants et diverses activités lucratives.

Pire, certains espaces ont été spoliés et les édifices y poussent comme des champignons, des fois, avec la complicité de certains Chefs d’établissement et cadres de l’EPST. A côté de certains établissements scolaires, il y a des terrasses où se vendent l’alcool et différents stupéfiants au détriment de l’éducation des enfants. Il y a aussi des établissements publics où s’organisent les cultes au point de rendre davantage insalubre l’environnement », fait savoir ce rapport.

Après avoir suivi le rapport des experts, le Ministre Tony Mwaba a trouvé très pertinent de mettre en place une Commission spéciale sous la supervision du Ministre provincial pour identifier tous ces cas de spoliation ou location qui devront être identifiés aux fins d’y trouver  des solutions idoines.


Grand Journal/ Nakelasi


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire