il y a : il y a 3 mois  (14/11/2023)   Ι   affichage: 348   Ι   Commentaires:0


copyright/actu7

copyright/actu7


Depuis 2019, le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), grâce à l’abnégation du Président Félix Tshisekedi et l’appui de différents partenaires a rendu effective la disposition constitutionnelle de la gratuité de l’enseignement primaire dans les écoles publiques.


Cette mesure a été consolidée grâce au management du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique dont le ministre Tony Mwaba Kazadi.

En plus de réussir sa consolidation, le dernier patron de l’EPST a même réussi à élargir cette mesure phare du quinquennat du Président Tshisekedi dans les écoles consulaires.

Et cette disposition constitutionnelle a permis à plus de 6 millions d’enfants de reprendre le chemin de l’école.

Conséquemment, 58 000 nouveaux enseignants ont été recrutés, ce qui fait que les enseignants payés sont passés entre temps de 410.254 à 676 454 enseignants, avec la suppression de l’impôt sur leur salaire.

Toujours dans le cadre de la gratuité de l’enseignement primaire dans les écoles publiques, le Gouvernement a décidé la prise en charge de l’Examen national de fin d’études primaires (ENAFEP).

Aussi, pour la première fois de l’histoire, les enseignants ont eu droit à leurs indemnités de sortie, à l’octroi des indemnités de transport et de logements pour ceux des chefs-lieux des provinces, à l’octroi de la prime de la gratuité pour ceux du primaire.

Le Gouvernement a, par ailleurs, lancé la caisse de retraite des enseignants, et a implanté la Mutuelle de santé des enseignants dans plusieurs autres villes, tout en augmentant son enveloppe avec un taux d’accroissement de 44%.

Il est important de signaler qu’en l’espace de 4 ans, Felix Antoine Tshisekedi a créé le Fonds de Promotion de l’Education et de la Formation (FPEF), sans oublier La prise en charge de 266 220 enseignants dits « nouvelles unités (NU) ».

Après la réussite de la gratuité de l’enseignement primaire, le Président de la République a instruit le gouvernement de mettre en place le programme des cantines scolaires pour permettre la rétention des élèves dans les écoles.

 


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire