il y a : il y a 7 mois  (08/09/2023)   Ι   affichage: 384   Ι   Commentaires:0


copyright/droit tiers

copyright/droit tiers


Les frais scolaires pour l’année 2023-2024 sont fixés au Sud-Kivu à un seuil minimum de 6.000 francs congolais (2,4 USD) et un plafond de 140.000 francs congolais (56 USD) pour le cycle maternel et secondaire public, d'après l’arrêté du gouverneur de province rendu public mardi 5 septembre à Bukavu.


Le gouverneur du Sud-Kivu fixe les frais de minerval à 1000 francs par élève et par an dans toutes les écoles maternelles et secondaires publiques. Ils sont perçus par le chef d’établissement et doivent être versés au compte du Fonds de promotion nationale de l’éducation et de la formation. 

Pour le cycle maternel, secondaire général et humanités techniques, le seuil est fixé entre 6000 francs et 140.000 francs par trimestre. 

L’autorité provinciale insiste sur la gratuité de l’éducation de base. Ainsi, les frais scolaires sont totalement supprimés pour le cycle primaire de l’enseignement public. 

Les enfants des enseignants exemptés

Désormais, tout enseignant d’une école primaire publique qui a des enfants au secondaire public au Sud-Kivu est totalement exempté des frais scolaires pour deux de ses enfants. 

Cet enseignant est alors tenu de produire des preuves et obtenir une attestation du directeur de sa province éducationnelle. 

Cet arrêté du gouverneur prévoit aussi des sanctions contre tout agent et cadre de l’EPST qui violerait ces dispositions en exigeant des frais dits illégaux.


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire