il y a : il y a un mois  (25/10/2021)   Ι   affichage: 192   Ι   Commentaires:0


Bantete Bangebeni René, professeur d’histoire au lycée Sacre Coeur

Bantete Bangebeni René, professeur d’histoire au lycée Sacre Coeur


Sur instruction du Ministre, le Service de contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE) vient de réactiver, ce lundi 25 octobre 2021, les 4 enseignants désactivés, le 07 octobre dernier, pour avoir séché les cours au motif d’une grève jugée « illégale ».


Il s’agit des enseignants :

  1. Atanyoyi Omakinda Marie, professeur de français au lycée Sacre cœur ;
  2. Bantete Bangebeni René, professeur d’histoire au lycée Sacre Coeur ;
  3. Kabulu Ntombe Théthé, professeur de physique au collège Boboto et ;
  4. Ilunga Mvita Joseph, professeur d’éducation physique au collège Boboto.

Après cette réactivation sur le fichier de la paie, l’un des enseignants concernés s’est exprimé au nom de ses collègues.


« Notre sentiment est un sentiment de joie d’avoir recouvré notre droit parce que perdre un salaire, c’est très fort pour un parent et surtout un travailleur. C’est très pertinent pour nous, le fait que le ministre ait agi en bon père. Nous sommes contents. Et nous sommes convaincus qu’à cette allure, même le dialogue social qu’il prône produira des résultats escomptés. Nous avons été réactivés », a déclaré le professeur Bantete René.

De son côté, le directeur chef de service du SECOPE confirme la réactivation de ces 4 enseignants avec comme conséquence la paie de leur salaire.

« Les 4 enseignants viennent d’être réactivés dans le fichier de la paie des enseignants pour le mois de novembre. Mais pour ce qui est du mois d’octobre, ils viennent de toucher à la main leur salaire sur instruction du ministre de l’EPST », a précisé Papy Mangobe.

Le ministre de l’EPST, Tony Mwaba, qui s’est entretenu avec eux après la procédure de réactivation, a réaffirmé le combat qu’il mène pour la résolution des problèmes posés par les enseignants. Le professeur Tony Mwaba les a invités à reprendre les cours afin de s’occuper des écoliers.

« Je suis, comme vous le savez, le premier syndicaliste qui défend la cause des enseignants. Ne vous laissez jamais instrumentaliser. Je ne pouvais pas vous priver de votre salaire pour avoir grevé juste 5 jours. A la prochaine occasion, je vous conseille de prendre des précautions avant de vous lancer dans une grève bien qu’elle soit votre droit. Mais sachez vous protéger », a dit le ministre aux 4 enseignants.

Entre-temps, les pourparlers entre le gouvernement et le banc syndical reprennent ce jeudi 28 octobre 2021.


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire