il y a : il y a une année  (27/06/2021)   Ι   affichage: 739   Ι   Commentaires:0


Images d'illustration/ ©Photo droits tiers

Images d'illustration/ ©Photo droits tiers


Aminata Namasia, Vice-Ministre de l’EPST, s’est entretenu avec une délégation syndicale du Nord-Kivu sur le recensement des véritables nouvelles unités le vendredi 25 juin.


FOSYNAT, La force syndicale nationale, du sous secteur éducatif du Nord-Kivu, a plaidé pour la purge des fictifs dans les listings de Nouvelles Unités dans le sous-secteur de l’EPST. Elle a, en effet, discuté de l’octroi des vrais arrêtés de plusieurs écoles de leur province afin que les nouvelles unités (NU) soient éligibles au recensement de SECOPE et qu’ils soient à mesure d’être prises en charge par l'Etat.

Au-delà de l'éligibilité des nouvelles unités au SECOPE,  la situation de la banque caritas et la suppression des plusieurs zones fictives de paiement ont figuré à l’ordre du jour. 

Les syndicalistes ont indiqué, à l'issue de ces échanges, avoir soumis une proposition à la vice-ministre d’organiser une mission d’inspection dans la partie Est du pays afin de recenser les vraies nouvelles unités afin que l’argent alloué à la paie des vraies NU ne soit orienté aux fictifs.

Pour sa part, la Vice-Ministre leur a rassuré que cette situation des enseignants du Nord-Kivu préoccupe le Ministre Tony Mwaba Kazadi et qu’elle va transmettre leur desiderata auprès du Ministre de tutelle pour pallier à cette situation. 


Nakelasi


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire