il y a : il y a 12 mois  (16/08/2021)   Ι   affichage: 798   Ι   Commentaires:0


image d'illustration/©Photo droits tiers

image d'illustration/©Photo droits tiers


Plus de 30 chefs d’établissements scolaires suspendus pour non respect de l’application de la gratuité dans la ville de Béni au Nord Kivu.


Le  directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu 2, Adaku Dawa, joint par Actu30.cd, fait savoir que ces chefs d’établissement percevaient des frais dans leurs écoles respectives au mépris de la gratuité de l’enseignement de base décrétée par le président de la République.

Cette mesure portant suspension de ces chefs d’établissements a été prise après une descente sur terrain des inspecteurs. Après un contrôle, il leur a été indiqué que ces responsables ont saboté la gratuité en percevant ces frais prohibés sans aucun document justificatif.

« Ces chefs d’établissements scolaires suspendus doivent également être entendus et répondre devant la Commission d’enquête mise en place. », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Plusieurs d’entre eux demandaient de l’argent aux parents sans donner des pièces justificatives pendant que leurs enseignants sont payés par le gouvernement. »

Après le contrôle, ceux qui ne sont pas coupables seront autorisés à reprendre leurs fonctions, a-t-il dit. Il a précisé qu’après les écoles primaires, les écoles secondaires vont connaître les mêmes contrôles.

« Dans les écoles, ces chefs d’établissements qui seront aussi attrapés dans cette magouille seront aussi suspendus », a-t-il prévenu.

©nakelasi/ Actu30


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire