il y a : il y a un mois  (14/06/2021)   Ι   affichage: 438   Ι   Commentaires:0


séance de restitution du Proved/ ©Photo amateur

séance de restitution du Proved/ ©Photo amateur


Le rendez-vous a été tenu. Oui. Samedi 12 juin 2021 dans la grande salle du Lycée Maman Diankeba situé dans la commune de Limete, il s'est tenue une grande réunion dirigée par le proved de Mont-Amba, Monsieur Mushiko Matthieu ainsi que d'autres têtes couronnées du sous secteur de l'EPST à Mont Amba notamment l'IPP , le Diprosec, le Diproser et Madame la Proveda.


Au menu un seul point  à l'ordre du jour : le relai de la communication du Ministre Tony Mwaba Kazadi sur sa vision du redressement du sous-secteur de l'EPST.

Il s'agit, a martelé le Proved, de la rupture avec les antivaleurs qui torpillent la gratuité de l'enseignement de base, réforme phare du quinquennat du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi et le respect des normes ainsi que des directives officielles. 

Au cours de cette séance de restitution, les chefs d'établissements ont été exhortés à ne plus faire recours aux vieilles habitudes  de triste mémoire dont des perceptions illicites des frais non autorisées par les instructions dont celles de la Secrétaire Générale Christine Nepa Nepa Kabala.
Même cas pour les frais des évaluations certificatives  sous peine d'être frappé par des mesures disciplinaires exemplaires.

Le Proved Mathieu Mushiko a terminé par communiquer des instructions sur la 3 ème vague meurtrière de la Covid-19 et les mesures barrières à respecter dans des écoles afin de protéger les élèves et le personnel enseignant contre cette pandémie qui sévit désormais au pays.

Sur ce dernier chapitre, il faudra rappeler que le Ministre Tony Mwaba Kazadi a dans une lettre adressée aux Gouverneurs insisté sur le respect des mesures barrières en milieux scolaires et ce, en validant le protocole actualisé de lutte contre la Covid-19 mis en place par la task force du Ministère de l'EPST contre le Coronavirus. 

Danny Ngubaa


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire