il y a : il y a 3 mois  (07/12/2023)   Ι   affichage: 575   Ι   Commentaires:0


image illustrative

image illustrative


Un tribunal catalan a condamné une école de Barcelone (Espagne) à verser 6.500 euros à un ancien élève qui a subi du harcèlement scolaire. Les faits remontent en 2015, alors que le garçon était en classe de maternelle, indique le média Telecinco. Les parents ont rapidement constaté un changement de confortement chez leur enfant.


« Le garçon a déclaré qu’il ne voulait pas lire parce que d’autres camarades de classe le dérangeaient et se moquaient de lui », raconte l’agence de presse Efe, citée par nos confrères. Les faits de harcèlement ont duré dans le temps et se sont même aggravés. D’après le jugement, l’écolier a été humilié et frappé dans la cour par d’autres élèves à cause de ses difficultés de lecture.

L’école a « normalisé la violence en n’agissant pas immédiatement »

Les parents ont alerté l’école et un suivi psychologique a été mis en place. D’après Telecinco, l’établissement a assuré que les mesures nécessaires seraient prises. Mais les parents ont affirmé qu’ils n’ont jamais été informés de la nature de ces fameuses mesures et que le harcèlement de leur enfant avait duré jusqu’à la fin de l’année scolaire 2016-2017.

« Si les protocoles ne sont pas appliqués immédiatement et correctement, ils ne servent à rien », a asséné l’avocat de la défense, en ajoutant que l’école avait « normalisé la violence en n’agissant pas immédiatement ». L’établissement scolaire a également été condamné à indemniser la mère du garçon car la situation lui a causé de l’anxiété et de l’angoisse.


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire